Comment définir les enfreints dans l’industrie de la musique québécoise ?

 
 
 
 

Jon Weisz, Franconnexion.info

20 Mars 2019

Depuis à peine 3 ans, l’industrie de musique québécoise sonne un cri d’alarme par rapport à plusieurs nouveaux défis dans le secteur, notamment la croissance de l’écoute en continu (le streaming) qui remplace les ventes physiques. Malgré l’inclusion de 5 millions de dollars supplémentaires dans le budget provincial 2017-2018 pour aider l’industrie à s’adapter à l’ère numérique, les coulisses du secteur résonnent comme des plaintes désespérées.

 
 

L’aventure commence maintenant !

logofranconnexionV2-Vécran-couleur_blanc.png
 

Depuis quelques années, nos conversations en lien avec la fragmentation de l’industrie de la musique au Québec sont devenues de plus en plus fréquentes. Nous sommes désormais confrontés à de nouveaux enjeux tels que l’isolement géographique de certaines communautés francophones, les différences démographiques impressionnantes parmi les diverses régions québécoises et l’inégalité financière gardant certains genres de musique à l’écart. Pour faire court, l’industrie de la musique au Québec et au Canada s’est divisée en plusieurs silos.

Que l’on parle de la distance énorme qui sépare les francophones à l’ouest de leur marché principal, ou de la population vieillissante de la Gaspésie amatrice de musiques différentes des étudiants de l’UQAM ou encore la formation de diverses sous-cultures fermées dans les grands centres portée par une grande diversification culturelle ; les scènes de musique francophone au Canada n’ont jamais été plus murées les unes des autres. Malheureusement, ces disparités poussent au protectionnisme culturel et à une forme d’affirmation identitaire, qui ne sont en aucun cas bénéfiques à l’industrie. Nous passons à côté d’une opportunité immense ; celle d’unir nos forces et ainsi raffermir notre secteur et notre culture nationale.

franconnexion.info (il ne s’agit pas d’une faute de frappe, nous l’écrivons bien en lettres minuscules) est né de plusieurs décennies d’expériences dans les industries de la musique et des médias. Le constat est sans appel pour nous : nous manquons quelque chose. Et si nous apprenions à s’informer, à s’écouter, à échanger et à se comprendre? Notre industrie ne se porterait-elle pas mieux ?

Nous avons besoin de renouveler le concept d’une communauté culturelle, d’un écosystème d’acteurs intégrés avec un flux et reflux influençant toutes nos réalités. franconnexion.info n’est qu’un maillon de la chaine ; un média B2B qui tiendra informé tous les membres de cette industrie. Nous avons besoin de vous pour faire avancer les choses.

Notre focus sera l'analyse courante du marché de la musique francophone dans tout le Canada. Mais notre vraie motivation reste d’encourager la conversation entre des secteurs de la musique disparates pour favoriser l’échange d’idées, d'opinions et de réalités ainsi que le partage de ressources professionnelles. Nous existons pour créer des ponts.

 Nous visons la représentation et l’inclusion de toutes les communautés francophones au Canada. L’industrie québécoise n’est pas plus forte en ignorant l’Acadie, la Colombie-Britannique, l’Ile du Prince Edouard et le Nunavut. Les artistes du Manitoba, du Yukon, de l’Ontario et du Saskatchewan ont besoin d’écourter les distances entre eux. Parfois, ça prend un village… Nous avons hâte de nous lancer dans l’aventure avec vous.


Sincèrement,

Jon signature.png
signature leo.jpg
 

Jon Weisz & Leonardo Calcagno

Fondateurs de franconnexion.info