fbpx

Écrit par 14 h 12 min À la une, Articles, Financement et Organismes publics

Le gouvernement du Canada annonce de nouvelles mesures concernant les permis de travail d’anciens étudiants internationaux

Le 2 août dernier, le gouvernement fédéral annonçait de nouvelles mesures pour les ressortissants étrangers dont le permis de travail postdiplôme est expiré ou arrive à expiration, ainsi que pour les demandeurs de la voie de la résidence temporaire vers la résidence permanente. Ces modifications permettront aux personnes concernées de prolonger leur résidence au pays tout en restant sur le marché du travail.

Permis de travail ouverts pour les personnes dont le permis de travail postdiplôme est expiré ou arrive à expiration

Les ressortissants étrangers dont le permis de travail postdiplôme a expiré ou expirera entre le 20 septembre 2021 et le 31 décembre 2022 auront la possibilité de travailler au Canada pendant 18 mois supplémentaires, soit en prorogeant leur permis de travail, soit en en demandant un nouveau. Ceux qui sont actuellement au Canada auront également la possibilité de travailler en attendant la prorogation de leur permis ou la délivrance d’un nouveau permis.

Capacité à travailler dans l’intervalle

À compter du 8 août 2022, les personnes titulaires d’un permis de travail postdiplôme qui a expiré ou expire entre le 20 septembre 2021 et le 31 décembre 2022 recevront un avis par courriel indiquant qu’elles sont autorisées à travailler dans l’intervalle. Les destinataires peuvent joindre ce courriel à leur permis de travail postdiplôme pour montrer à un employeur qu’ils sont autorisés à travailler temporairement au Canada. Cette mesure ponctuelle vise à garantir que les personnes admissibles à la période de travail supplémentaire de 18 mois puissent continuer à travailler ou réintégrer le marché du travail pendant qu’elles attendent que leur demande pour un nouveau permis de travail soit traitée. Cette période de travail intérimaire sera en vigueur jusqu’au 31 mai 2023.

Permis de travail pour les personnes présentant une demande au titre des voies d’accès de la résidence temporaire vers la résidence permanente

Les personnes présentant une demande au titre des voies d’accès de la résidence temporaire vers la résidence permanente (RT à RP) dont la demande de résidence permanente n’a pas encore été réglée peuvent demander un permis de travail ouvert. Ainsi, elles ne perdront pas leur statut ou leur capacité à travailler pendant qu’elles attendent que leur demande de résidence permanente soit réglée.

Comme le traitement des demandes de RT à RP prendra un certain temps, les personnes qui demandent un permis de travail ouvert peuvent désormais en recevoir un avec une date de fin fixée au 31 décembre 2024, à condition que leur passeport soit valide jusqu’à cette date.

Pour en savoir plus, lisez le communiqué officiel ici.

(Visited 6 times, 1 visits today)