fbpx

Écrit par 13 h 21 min À la une, Articles, Numérique et Technologie

KOBALT, premier éditeur de musique international à lancer une collection de NFTs pour ses fans

Le groupe Kobalt a décidé de se développer à travers une collection de « NFTs de paroles de musique » sous licence intitulée An Electro Revival (un renouveau électro).

Le vice-président de Kobalt, Derek Cournoyer, a annoncé que la compagnie souhaitait explorer plus intensément ce marché en pleine expansion afin de l’expérimenter et même dans le futur, le développer auprès de ses clients.

Le marché des NFTs n’en est pas à séduire son premier grand groupe de l’industrie musicale, étant donné que d’autres compagnies telles qu’Universal Music Group ou Warner Music Group ont déjà lancé des projets de NFTs dans les deux dernières années.

La collection se fera en collaboration avec l’artiste Afroscope (Nana Opoku) originaire du Ghana, ce dernier ayant d’ores et déjà travaillé sur des projets avec Adobe Inc., Chance the Rapper ou encore MTV Base.

Les œuvres numériques étant inspirées de la chanson La Petite Morte de l’auteure-compositrice Dawn Richard, elles offriront un style mêlé à la vision futuriste d’Afroscope exprimant la mode et la culture africaines, laissant alors découvrir le portrait d’une super-héroïne noire emblématique des paroles de la chanson.

Toujours selon Derek Cournoyer, ces objets numériques à collectionner seront les premiers de leur genre à être inspirés des paroles d’une chanson.

Pour Kobalt, le but de ces NFTs est de créer des œuvres d’arts digitales uniques en leur genre, et la société compte bien sur l’influence internationale et le talent d’Afroscope mais également sur la puissance d’écriture de Dawn Richard pour rendre ces œuvres numériques captivantes et puissantes. Assurément, c’est aussi une garantie de prospérité pour le groupe que de suivre la cadence des nouvelles technologies.

Selon Dawn Richard, cette opportunité lui a permis de se connecter avec un créateur visuel dans lequel elle se reconnaissait, et ajoute que « […] tout artiste est capable de créer son propre écosystème à travers des espaces tels que les NFTs et le Metaverse […] ».

La synergie entre ces deux artistes promet un résultat plus qu’authentique, puisque l’œuvre finale aura « [..] réussi à rassembler des créatifs de différentes parties du globe, incarnant la puissance de la connexion et de la communauté du Web3[…] » selon Afroscope.

Pour retrouver la collection qui contiendra trois NFTs individuelles, rendez-vous le 25 août 2022 pour une vente aux enchères sur la plateforme Foundation, avec un prix de réserve de 1 ETH (environ $2000 CAD avec les taux de change actuels); un compte à rebours de 24H sera lancé une fois ce montant atteint.

(Visited 79 times, 1 visits today)