fbpx

Écrit par 8 h 00 min À la une, Articles, Tournées et spectacles

Le directeur de la programmation du Grand théâtre de Québec Michel Côté prend sa retraite

Après 34 ans de loyaux services, Michel Côté quitte ses fonctions en temps que directeur de la programmation du Grand Théâtre de Québec. Il sera succéder par Christian Noël dès le premier septembre.

En entrevue avec Radio-Canada Info, la légende du milieu des arts et de la scène s’est montrée hésitante vis-à-vis l’idée de la retraite. « Mentalement, j’étais prêt, mais émotivement, c’est très difficile d’en parler parfois. Ça m’étonne tout le temps », a-t-il avoué. L’homme de 68 ans affirme d’ailleurs que c’est le milieu dans lequel il travaille qui l’a gardé jeune.

Au final, ce sont 25 saisons qu’il aura passé à la barre de la programmation du Grand Théâtre. En plus de s’occuper des spectacles présentés dans les salles Louis-Fréchette et Octave-Crémazie, le directeur devait jongler avec le calendrier partagé avec les organismes résidents, soit l’Orchestre symphonique de Québec, l’Opéra de Québec et le Trident. C’est sans compter la location de salles et les nombreuses tâches administratives.

Michel Côté (gauche) passera le flambeau à Christian Noël (droite). Crédit photo: Erick Labbé.

Parmi les bons coups du programmateur, on peut souligner l’adaptation scénique du projet Douze hommes rapaillés de Gaston Miron, les premières planches de groupes et d’artistes qui sont aujourd’hui des porte-étendards de la culture francophone, comme Les Cowboys Fringants et Fred Pellerin, en plus de prestations mémorables offertes par Richard Desjardins, Patrick Watson, et, plus récemment, Ariane Roy.

Michel Côté était reconnu pour sa grande loyauté auprès des artistes d’ici. « On a été très fidèles avec les artistes, et l’inverse est aussi vrai. C’est une relation de confiance à moyen et à long terme. C’est un milieu tissé serré et axé sur les relations interpersonnelles. Il y a des bons coups parfois à la dernière seconde, mais ça prend beaucoup de patience aussi », affirme-t-il.

En ce qui concerne la suite, le mélomane ne cache pas qu’on lui a déjà fait quelques offres, mais il compte d’abord prendre une pause pour se reposer cet automne.


 


 

(Visited 6 times, 1 visits today)