Écrit par 18 h 58 min À la une, Financement et organismes publiques

Le gouvernement annonce quatre nouvelles mesures de soutien ciblées pour aider les entreprises pendant la pandémie

Alors que certains secteurs de l’économie se remettent tranquillement des impacts causés par la pandémie, d’autres nécessitent encore un soutien financier gouvernemental pour survivre à la crise. En réponse à cela, le gouvernement du Canada prévoit déposer un projet de loi visant à mettre en place des mesures pour venir en aide aux entreprises durement touchées financièrement, notamment :

  1. Ajout de la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) pour alléger les coûts liés au loyer et à l’hypothèque, et ce, jusqu’en juin 2021. Cette aide fournirait un soutien pour les organisations admissibles touchées par la COVID-19 et serait offerte directement aux locataires, mais soutiendrait également les propriétaires des immeubles concernés. La SUCL soutiendrait les locataires (entreprises, OBNL, organismes de bienfaisance) qui ont subi une baisse de revenus en subventionnant un pourcentage de leurs dépenses et subventionnerait jusqu’à 65% des dépenses admissibles jusqu’en décembre 2020
  1. Ajout d’une subvention complémentaire à la SUCL au taux de 25% (en plus du 65%) pour les entreprises qui ont dû obligatoirement fermer leurs portes en raison des mesures émises par la Santé publique.
  2. Prolongation de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) jusqu’à juin 2021 pour protéger les employés et encourager les employeurs à réembaucher leurs travailleurs. Le taux de subvention demeure inchangé, soit un maximum de 65% des salaires admissibles jusqu’au 19 décembre 2020.
  3. Élargissement du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) pour permettre aux entreprises et organismes à but non lucratif étant déjà admissible à un prêt du CUEC d’obtenir un nouveau prêt pouvant atteindre 20 000$, en plus du 40 000$ accordé précédemment.

La date limite pour les demandes de prêt au titre du CUEC est reportée au 31 décembre 2020. Des renseignements supplémentaires, notamment au sujet de la date d’entrée en vigueur de la mesure et de la procédure de demande, seront annoncés dans les prochains jours. Une attestation des répercussions de la COVID-19 sur l’entreprise sera exigée pour que l’organisation ait droit au financement supplémentaire. Une attestation des répercussions de la COVID-19 sur l’entreprise sera exigée pour que l’organisation ait droit au financement supplémentaire.

(Visited 25 times, 1 visits today)
Soyez toujours au courant des dernières actualités de l’industrie de la musique québécoise et franco-canadienne.