fbpx

Écrit par 20 h 01 min À la une, Financement et organismes publiques

Le gouvernement du Québec consacre 225 millions pour relancer la culture

Nathalie Roy, la ministre de la Culture et des Communications a dévoilé dimanche dernier son plan sur trois ans à 225 M$ pour relancer l’industrie de la culture, en collaboration avec le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC).

Ce projet extrêmement ambitieux vise également, en plus de faire briller la culture, à la propulser à des niveaux jamais égalés. Le Plan pour consolider, faire briller et propulser le milieu culturel, veut dans un premier temps stabiliser le milieu culturel québécois en totalisant 123,3 M$ afin d’offrir un filet de sécurité aux organismes fragilisés par la pandémie. Ce premier volet a aussi pour but d’aller vers de nouvelles clientèles qui n’étaient pas financées dans le passé par la SODEC et le CALQ pour les aider dans leurs relance, comme les cinémas ou les salles de musique alternatives comme le Lion d’Or ou le Club Soda. Ce filet de sécurité est également accompagné d’une bonification de 2 M$ du Fonds d’urgence, afin de fournir une aide directe, rapide et adaptée aux artistes et travailleurs culturels des arts de la scène, ainsi que 32,5 M$ à la SODEC et au CALQ pour la prolongation de la mesure de soutien à la diffusion de spectacle québécois.

Le projet réserve une enveloppe de 5 M $ sur les trois prochaines années pour financer les lieux de diffusion alternatifs. Durant le reste de l’année 2022-23, cette enveloppe financera la reconduction du programme d’aide temporaire aux lieux de diffusion de la SODEC. Ensuite, à partir de l’année 2023-24, la société mettra en place un programme d’aide annuel aux dépenses opérationnelles des salles alternatives.

Puis, dans un second temps, le gouvernement prévoit 79,5 M$ pour mettre en avant les artistes, artisans et entreprises culturelles, afin de mettre la lumière sur la relève artistique, encourager les tournées partout dans la région et créer des productions à plus grand déploiement. Une partie de cette somme va à la bonification des programmes de bourses du CALQ, qui passent de 12 M$ à 22 M$ et ceci pendant 3 ans. Au moins 20 % de ces 30 M$ sont réservés à des projets d’artistes de la relève et 7 M$ d’ajoutent pour les artistes de la relève issus de l’immigration, des communautés autochtones ou en situation de handicap. Du côté de la SODEC, une aide à la représentation sera mise en place et les premières parties sont maintenant admissibles pour faciliter l’accès à la scène pour des talents moins établis.

Enfin, le 3e volet du plan permettra aux créateurs et créatrices, ainsi qu’aux artistes et artisans, de se projeter dans l’avenir et de développer leur créativité en innovant. Le gouvernement prévoit 23 M$ pour favoriser le rayonnement à l’international et soutenir les productions numériques ambitieuses qui font la fierté du Québec, comme la réalité augmentée, les balados ou encore les installations immersives. La SODEC veut également élaborer un nouveau programme pour les industries culturelles créatives doté de 15 M$ sur trois ans afin d’aider ce type de productions. En outre, la SODEC et les CALQ mettront également en place un programme d’aide à l’autoproduction musicale, doté de 3 M$ sur trois ans, tout comme le programme d’aide à l’édition musicale de la SODEC.

De plus, le programme SODEXPORT qui aura droit à un investissement de 3 M$ en 2022-2023 aura pour but d’aider de nouveaux clients comme les éditeurs musicaux, les agents de ventes et les industries culturelles créatives à se démarquer à l’internationale.

(Visited 25 times, 1 visits today)