fbpx

Écrit par 13 h 57 min À la une, Articles, Légal et Edition

Le bébé de l’album Nevermind perd son procès contre Nirvana

Un tribunal fédéral de Californie a rejeté une action en justice alléguant que la pochette de l’album Nevermind (1991) du groupe de rock Nirvana constituait de la pornographie juvénile.

Spencer Elden, 31 ans, qui avait été photographié nu pour la pochette de l’album alors qu’il était bébé, a poursuivi le groupe pour « exploitation sexuelle commerciale d’un enfant » et réclamait au moins 450 000 dollars en dommage. En tout, 17 personnes ont été mises en accusations par trois plaintes différentes déposées par Elden, dont les membres survivants de Nirvana et l’exécutrice testamentaire de Kurt Cobain, Courtney Love. Son procès intenté a toutefois été rejeté vendredi, un juge ayant estimé qu’Elden avait déposé sa plainte après l’expiration du délai de prescription de dix ans.

« Le plaignant n’a pas été en mesure d’alléguer qu’il avait connaissance d’une violation survenue alors qu’il était mineur, ou d’une blessure, la base de la réclamation, dans les dix ans suivant le dépôt de cette action », a déclaré le juge chargé du dossier.

Rémunérés 200 dollars pour la photo, les parents du bébé n’ont reçu, depuis la sortie de l’album, qu’une copie de Nevermind et une peluche adressée à leur enfant en guise de remerciement.

Un des disques les plus emblématiques du mouvement grunge du début des années 1990, Nevermind s’est écoulé à plus de 30 millions d’exemplaires.

(Visited 6 times, 1 visits today)