fbpx

Écrit par 17 h 28 min À la une, Tournées et spectacles

Les tarifs de Live Nation sous la critique

Les tarifs des billets de concerts vendus par le géant Live Nation (Ticketmaster) seraient remis en question, notamment par rapport aux frais de service qui semblent être de plus en plus conséquents.

Le géant de la musique Live a très récemment publié une étude dans laquelle il se félicitait de sa fréquentation estivale, du nombre de ventes réalisées (et d’anticipation pour 2023) et des bénéfices colossaux réalisés sur ces 3 mois d’été. Au total, c’est plus 6 milliards de dollars générés par la compagnie pour une hausse de fréquentation d’environ 63% en comparaison à la même période en 2019.

Il semblerait que les fans paient de plus en plus et ne soient pas informés correctement. La société est sous le feu des critiques et surveillance, notamment depuis la mise en place de la « tarification dynamique », en d’autres mots : vous payez plus cher pour avoir un meilleur siège avant les autres.

De plus, les frais de services ne seraient affichés que lorsque vous avez déjà « sécurisé » votre siège. En plus d’arriver tardivement, les frais sont de plus en plus élevés : par exemple pour un billet d’une valeur de 36,50$, les frais s’élèvent jusqu’à 22$ !

Un exemple surprenant est celui d’un concert de Monster Jam aux États-Unis, prix unitaire du billet : 20 $
Deux tickets auxquels sont ajoutés les frais de service et le total grimpe jusqu’à 75 $, presque le double.

Face à ces critiques, Live Nation se défend nous précisant que les salles et les artistes participaient à la fixation des tarifs de service et dit faire preuve de transparence; et ajoute que l’affichage du coût total du billet dès la première page ne peut se faire que si « toutes les places de marché de billetterie adoptent ensemble ce mode de fonctionnement ».

(Visited 31 times, 1 visits today)